Hazló, Fresquiste Contemporain

PEINTRE FRESQUISTE au 21è SIECLE

La Fresque, Un Chemin d’Artiste ContemporainHazlo Peintre Fresquiste

 

Sur ce chemin là, il y a des cailloux. Mais des cailloux… de Chaux!
La terre et le feu, l’eau, l’air aussi!

Quatre éléments primordiaux et nécessaires à leur production, à leur transformation !

Les Métamorphoses de la Chaux

Hazlo Peintre Fresquiste

** Mais Tous les Oiseaux – Fresque – Hazló 2007

Du point de vue d’un chimiste, une fresque achevée n’est qu’un caillou, un caillou de calcaire que colorent des oxydes métalliques.
Un artiste peut tout à fait adopter ce postulat lui aussi, mais alors comment intervient-il dans ce processus? Certainement pas avec la prétention de le maîtriser à sa guise! Un musicien pourrait-il prétendre maîtriser la musique?

C’est au contraire avec une grande humilité, que le peintre fresquiste, artiste-artisan, doit se plonger dans ce que d’autres peut-être plus orgueilleux identifieraient comme un « acte de création ». Avec la conscience aigüe de n’être qu’un maillon, dans une longue chaîne. Mais un maillon grâce auquel un simple caillou de calcaire sera devenu vecteur d’émotions, passeur de mémoires.

Avec la conviction absolue, également, que ce fameux acte de création, pour être authentique, ne peut être qu’une plongée dans le Vide !

Il en reviendra sans doute avec des questionnements, toujours plus nombreux, mais avec peut-être aussi une pépite minuscule et brillante : le cadeau d’un instant unique!


Le Vide, ou la Philosophie de l’Authentique

Une plongée dans le Vide, c’est à ce prix qu’un artiste est aussi un alchimiste! Un passeur, naviguant sans trop de certitudes sur ce grand fleuve, celui qui englobe les quatre éléments cités plus haut. De même que tous les éléments, et toutes les dimensions.

Le Vide… qui est partout. Le Vide qui est tout! Un point que l’on ne peut ni observer ni décrire, un point qui n’a aucune réalité, mais duquel émergent pourtant la moindre de nos histoires, le moindre de nos soupirs!

“Il est sans forme et invisible
Mais en effet existe
Je ne sais pas d’où il vient
Il semble qu’il soit apparu
Avant l’existence de Dieu.”
(Tao, trad. par Xiao Min Feng)

Les influences des Artistes peuvent être nombreuses cependant, et complexes!

Alors bien que le fil conducteur reste toujours ici l’admiration pour les grands maîtres de la Fresque, et en tout premier lieu Giotto, immense Artiste de la Renaissance, peintre du sacré et de l’indicible, il peut aussi bien se rapporter à des artistes contemporains, et à des peintres plus iconoclastes.

Antoni Tàpies par exemple, ou encore Anselm Kiefer.

Un respect identique pour tous ces créateurs! Et bien au delà encore, pour tous ceux qui ont donné à voir les mystères qui leur étaient apparus… les signes étranges qui ont balisé leurs chemins !

Hazlo Peintre Fresquiste - Detail Fresque

 ** Le nom de la fresque reproduite plus haut, a été emprunté à un court texte poétique de Nicolas De Stael.

« L’Espace Pictural est un Mur
Mais tous les Oiseaux du Monde
Y volent librement
A toutes Profondeurs. »